Jan 2019
29

Hôtesse d’accueil : comment être recrutée ?

Féminin

Vous êtes en quête d’un emploi d’hôtesse d’accueil ? C’est un métier passionnant et exigeant. En effet, quelle que soit la structure recruteuse, l’hôtesse en est la vitrine. À ce titre, elle doit remplir un certain nombre de critères et de conditions, surtout le jour du recrutement. Par exemple, elle doit posséder les compétences nécessaires à l’exercice de la profession. Et cela passe forcément par un recrutement. Comment se faire recruter dans une entreprise ? Éléments de réponse dans ce billet.

Une présentation irréprochable

Les offres d’emploi sont légion quand on souhaite se faire recruter en tant que standardiste. Par exemple, sur hotessesjob.com, on retrouve une panoplie de propositions dans plusieurs villes. Mais quelle que soit l’offre choisie, pour se faire recruter comme hôtesse d’accueil, il faut être présentable et courtoise.

La présentation implique de se vêtir décemment. Autrement dit, on devra éviter des vêtements trop décontractés, s’abstenir d’un maquillage outrancier. Idéalement, une jupe classique et des escarpins feront l’affaire. C’est important de soigner sa présentation, car la première impression est, le plus souvent, celle que l’on garde d’une personne. Par conséquent, si le recruteur a une mauvaise impression d’une candidate, quels que soient son diplôme ou ses aptitudes, il y a peu de chance qu’elle soit recrutée.

Une courtoisie inébranlable

Qu’il s’agisse d’une agence ou d’une entreprise, la courtoisie est de mise pour toute hôtesse d’accueil. Professionnelle ou candidate, l’hôtesse doit être courtoise, souriante et polie. À ce propos, l’idéal serait de ne pas laisser paraître ses émotions ou d’avoir un langage familier, même lorsque le recruteur met mal à l’aise.

hotesse accueil

Parler plusieurs langues

Pour accroître ses chances d’être recrutée, une hôtesse doit maîtriser un maximum de langues. Au moins trois, puisque la plupart des agences exigent d’être bilingue. C’est pratique, car lors de l’entretien pour le recrutement, l’employeur peut passer de l’anglais au français ou à l’allemand, voire l’espagnol. D’ailleurs, une hôtesse d’accueil doit se préparer à toute éventualité, puisqu’elle sera confrontée à des clients internationaux.

Aussi, il convient d’éviter de laisser son stress apparaître lors du recrutement. Autrement, ce serait le signe d’un manque de confiance en soi. Or, la confiance en soi est capitale pour une hôtesse. Comment pourrait-elle aider les clients de la société, si elle manquait de confiance en elle-même ? Pour bénéficier d’astuces mode qui vous permettront de vous démarquer côté habillement, visitez le blog Aupaysdezaza.

Par ailleurs, pour réussir à se faire recruter, il serait utile de connaître les différentes phases du recrutement : la phase écrite, l’entretien, l’après-recrutement.

La phase écrite

L’épreuve écrite pour être embauché comme hôtesse d’accueil comporte différentes sections : culture générale, maîtrise de langues et connaissance du métier. Elle connaît son summum par un test psychotechnique. Celui-ci permet au recruteur de connaître le QI de chaque candidate avant de la recruter dans sa structure. Seules celles qui ont réussi la phase écrite sont invitées à la seconde étape du recrutement.

hotesse accueil

L’entretien d’embauche d’une hôtesse d’accueil

C’est au cours de cette étape que le recruteur s’assure de la compétence des candidates. À cette phase, la théorie ne suffit pas toujours pour réussir. Il faut y joindre la pratique. Par ailleurs, la tenue de la candidate doit être irréprochable. L’élégance, le professionnalisme, la beauté et la carrure de l’hôtesse d’accueil sont autant d’arguments en sa faveur. Les candidates retenues à l’issue de l’épreuve pratique sont recrutées et participent au post-recrutement.

L’après-recrutement

Pendant une ou deux semaines, les candidates embauchées entament une formation qui leur permet de mieux comprendre la profession. En principe, à l’issue de cette formation, toutes les candidates sont opérationnelles, mais seulement quelques-unes seront retenues. Elles pourront travailler de façon permanente au sein de la structure. En revanche, les autres seront contactées de façon occasionnelle pour des prestations ponctuelles. Quoi qu’il en soit, elles sont rémunérées et perçoivent des bonus en fonction de leur efficacité.

En somme, le recrutement d’une hôtesse implique la considération de plusieurs critères. Entre autres, la candidate doit être présentable, courtoise, et suivant le conseil de cette page, elle doit maîtriser correctement au moins deux langues.