legs-459660_960_720
Nov 2017
17

L’accessoire sexy par excellence : les porte-jarretelles

Mode

Une petite présentation des porte-jarretelles

L’élégance au féminin est souvent complexe vu le nombre d’accessoires dont la femme dispose pour séduire et mettre son corps en valeur. En matière de sous-vêtements et de lingerie féminine, cependant, plus les parures sont complexes, plus la sensualité de la femme se trouve décuplée. En témoigne ce système aussi sophistiqué qu’élégant qu’est le porte-jarretelles. En effet, le port du porte-jarretelles demeure l’accessoire sexy par excellence pour la femme. Au-delà de son aspect pratique, le porte-jarretelles est un accessoire de charme très prisé par la gente féminine. Affriolant, coquin, sexy, sont autant de termes qui qualifient ce dessous dont le port ravit plus d’un homme.

Le porte-jarretelles a été créé en 1876, par Féréol Dedieu, un corsetier français exerçant sous le règne de Louis XIV, en solution au problème de circulation sanguine généré par l’ancienne jarretière. Le système d’attache des bas créé par Féréol Dedieu avait rapidement fait fureur en Europe et fut adapté au corset, dont les premiers modèles à jarretelles fut portés par les Anglaises à partir de l’année 1893. Le porte-jarretelles était donc devenu un accessoire de lingerie féminine très à la mode, surtout lorsque les plus grandes actrices des années 30 le portait à l’écran. Cela lui valu d’être reconnnu en tant que véritable outil de séduction, ce qui permet à certaines égéries d’internet de faire des shows sexy particulièrement réussis comme Ava Moore.

L’aspect sensuel du porte-jarretelles lui a cependant valu quelques préjugés libertins associant les femmes en porte-jarretelles à des courtisanes de petites vertus. De plus, avec l’arrivée du collant vers les années 60, le port du porte-jarretelles avait nettement diminué. L’image du porte-jarretelles ayant longtemps été terni, Chantal Thomass, une créatrice de lingerie féminine, décide au début des années 70, de proposer une vision plus positive et plus sophistiquée de la femme élégante en porte-jarretelles. Dès lors, le porte-jarretelles s’est défait de ses anciens préjugés et a permis à la femme d’allier sensualité et élégance grâce à un accessoire à la fois pratique et érotique.

Les différents types de porte-jarretelles

Il existe plusieurs types de porte-jarretelles. Il y a d’abord l’ensemble avec porte-jarretelles qui sont très agréables à porter. Ce sont des bodies qui serrent la taille et donnent à la femme le sentiment d’être soutenue tant physiquement que moralement par son homme.

Il existe aussi les porte-jarretelles simples qui s’agrafent autour de la taille. Ils sont de différents modèles et de différentes couleurs. Pour avoir une idée et différencier les types de porte-jarretelles, pensez et imaginez voir devant vous un sous-vêtement féminin, un bas nylon, un string, un collant et un slip. Un autre type de porte-jarretelles est l’ensemble guêpière et jarretelles qui est une sorte de bustier féminin dont le but est de mettre en valeur la finesse de la taille.

Le fantasme de la plupart des hommes est souvent de découvrir une femme en talon aiguilles, bas résilles et porte-jarretelles (cf les guides topissime). En effet, les petites parties de peaux nues entre les bas et les jarretelles constitue un véritable appel aux caresses. De plus, bon nombre de fétichistes font une fixation sur le porte-jarretelles pour booster leur tonus sexuel. Sous une robe légère ou une mini-jupe, les hommes aiment à deviner la présence d’un porte-jarretelles accroché aux bas des femmes. La présence de cet accessoire sensuel attise les regards. Certains hommes affectionnent particulièrement le fait de décrocher les jarretelles tandis que d’autres aiment à admirer la vue d’un string en dessous. La femme en porte-jarretelles fait ainsi l’objet d’un désir qui n’est pas prêt de se consumer.