Fév 2019
15

Ramette de papier : pour quelle utilisation et comment choisir ?

Actualité Bons Plans, Bons plans

La ramette de papier est un composant déterminant pour la réussite des impressions. Selon l’usage qui en sera fait, il faudra privilégier entre autres critères, la densité, la couleur et la qualité. Usuellement, la couleur blanche et les teintes vives ou pastel sont les plus appréciées, car elles  permettent d’opérer une démarcation et une redynamisation de ce qui est aussi un outil de communication. Alors, quels critères faut-il privilégier dans un rapport qualité/prix pour obtenir un document de qualité d’une papeterie et à quoi sert le papier en entreprise ?

 

De quoi doit-on tenir compte pour opérer un tel choix ?

Il n’est pas rare d’entendre dire que le grammage d’une ramette de papier est proportionnel à son épaisseur ; ce qui est une réponse partielle. En réalité, c’est le poids du papier imprimante en rapport avec sa surface. Ainsi, pour l’utilisation d’un papier en entreprise (100 grammes précisément), il faut obtenir une superficie d’un mètre carré (1m2).

Le grammage est également appelé la force de la papeterie. Il donne un papier plus ou moins souple avec une meilleure tenue en main. Dans le domaine de la papeterie, un bon grammage, à cause de son impact sur le rendu artistique, est important pour les impressions.

De fait, pour donner une image qualitative et haut de gamme à un papier par exemple, il est mieux de choisir une ramette de papier dense. Parallèlement, un papier trop fin parait comme jetable et manquant de sérieux. Il est alors mieux d’éviter des impressions trop fines qui s’abîmeraient à l’usage. Il est singulièrement important de se poser la question à l’avance quant au grammage de papier souhaité pour les impressions.

De plus, la qualité d’un papier peut se mesurer en fonction d’autres éléments : son opacité et son satinage. L’opacité d’un papier s’exprime en pourcentage et permet de déterminer sa clarté. Les papiers multifonctions ont généralement une opacité comprise entre 90 et 92%. Le lissage d’une ramette de papier a également un impact sur le rendu d’impression. Un papier avec une surface lisse au toucher est dit couché : il est recouvert de couches de produits et peut être duveteux, brillant et résistant ; il absorbe bien les couleurs et offre un rendu visuel de qualité supérieure.

 

Quel usage peut-on faire ?

Le papier imprimante ou le papier en entreprise est essentiellement destiné aux fins d’impressions. Bien évidemment, lorsqu’il y a une création, sous forme de brochure, de plaquette ou de flyer, son succès passe d’abord par sa prise en main, et les finitions qui y sont appliquées. Le choix d’achat d’une ramette de papier varie selon l’usage auquel il est destiné.

En effet, avec un grammage entre 65 à 75 g/m², le papier imprimante est utilisé pour la correspondance. Dans ce cas-ci, ce sont des papiers très fins qui supportent mal le recto verso. Lorsqu’il est de 42g/m², son usage est plus tourné vers le papier journal. Plus de détails à ce sujet sur Laworkeuse. Le plus commun des grammages de papier est 80 g/m² puisque c’est celui de la majorité des ramettes utilisées dans les copieurs, les bureaux et imprimantes. Encore assez fin, il supporte bien le recto verso en laissant une légère transparence.

En outre, la ramette de papier sert pour les documents plus officiels comme un curriculum vitae, des attestations, etc. Il peut servir de support pour des brochures simples, des fiches explicatives par exemple. Il est également utilisé pour les dépliants, car il supporte bien mieux le pliage sans avoir besoin de rainurer le papier. Il est employé aussi pour les cartes de visite légères ou des cartes de correspondance.