Mar 2018
07

Obsolescence programmée : les solutions pour résister au tout jetable

Maison

Collant qui résiste moins et se file rapidement, batterie de l’ordinateur qui se vide à vitesse « grand V », robot ménager dont la vitesse de rotation se réduit étrangement après la fin de la garantie, imprimante qui se bloque dès que le quota de feuilles imprimées est atteint, lampes à incandescence qui ne brillent que pendant mille heures, autant d’exemples emblématiques de l’obsolescence programmée. De plus en plus à la une de l’actualité, l’obsolescence programmée touche la plupart des équipements et des produits du quotidien. Un process, une stratégie commerciale montrée du doigt. Entre les enjeux environnementaux à l’échelle de la planète que cela engendre et le fait qu’il faille consommer de plus en plus, il existe pourtant de nombreuses solutions pour résister à la durée de vie artificielle des objets du quotidien. Gros plan sur quelques-unes des alternatives existantes. 

Les alternatives à l’obsolescence programmée

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Antoine-Laurent de Lavoisier (1743-1794)

Réparer pour réutiliser

Plutôt que de jeter un produit si une pièce est défectueuse, autant la réparer. Et pour cause, la réparation permet d’allonger la vie de ses appareils électroménagers. Pour cela, SEM boutique est la plateforme interactive parfaite. Outre le fait de pouvoir identifier l’origine de la panne, le site dispose également de guides didactiques, des tutoriels spécifiques pour remplacer la pièce défectueuse. Et, pour que la pièce défectueuse soit remplacée par une pièce compatible, la plateforme de recherche simplifie la démarche. Que l’on soit d’ailleurs un particulier ou un professionnel, une équipe de techniciens est également à même de conseiller dans le dépannage. Un service clé en main sans faille pour optimiser les performances de son appareil et lui donner une seconde vie. Une alternative surtout plus économique que de devoir racheter un appareil neuf ! Bref, un bel exemple d’économie circulaire qui vise à réduire à minima la notion de déchets. 

Trouver de nouveaux usages

Détourner de sa fonction initiale, donner une autre utilité aux objets du quotidien est la grande tendance déco de ces dernières années. Inutile de se débarrasser à outrance d’un objet dont on ne se sert plus, autant lui trouver une autre manière de l’utiliser. Une canne devient une rampe design, une échelle se transforme en porte-serviettes, les cintres se muent en porte-manteaux parfaits, les volets mutent en une tête de lit ou encore des pots en verre scintillent en étant de belles suspensions lumineuses, parce que la plupart de ces objets tiennent une place particulière dans nos cœurs, il faut parfois peu de place pour les garder et les exposer en y ajoutant un petit supplément d’âme. Le détournement d’objets est d’ailleurs parfait pour décorer, redynamiser son intérieur à moindres frais. D’autant qu’il suffit parfois d’un peu d’imagination et qu’en décoration toutes les folies sont envisageables. Et pour celles et ceux qui manquent d’inspiration, il est toujours possible de piocher dans les bons plans déco pour cela, d’autant qu’ils ne manquent pas sur les blogs dédiés et sur Pinterest notamment.