Sep 2018
18

Matelas : à quelle fréquence doit-on le changer ?

Maison

Quel que soit son prix d’achat, un matelas se détériore avec le temps. Ceci est généralement dû au fait que le dormeur adopte en moyenne 40 positions. Pour éviter que la baisse de forme du couchage provoque des problèmes de santé, il faut vite le changer. Mais quand faut-il procéder à ce remplacement ? Dans cet article, on présente la durée de vie d’un couchage et les signes annonciateurs du moment pour lui substituer un autre.

La durée de vie du matelas

Un couchage n’est pas conçu pour être utilisé pendant une éternité. Comme on peut le constater avec les modèles proposés sur hypnia.fr, Sa durée de vie est d’une décennie, soit 30 000 heures d’utilisation. Si, au réveil du dormeur, le matelas ne retrouve plus sa forme d’origine, c’est qu’il a perdu sa résilience. Par ailleurs, s’il a tendance à se creuser, il n’offre plus un soutien efficace.

Hormis l’humidité qui est un facteur favorable au vieillissement d’un couchage, plusieurs caractéristiques réduisent sa durée de vie. D’abord, il y a la qualité de ses suspensions. Un couchage de basse qualité durera moins qu’une de qualité optimale. Par exemple, alors qu’un couchage en latex peut durer 7 à 12 ans, celui en mousse peut perdre sa forme au bout de 5 ans.

Le profil du dormeur influence aussi la durée de vie du matelas. Plus il est léger, plus le couchage durera dans le temps. Une personne ayant un poids corporel considérable aura tendance à changer son couchage plus souvent qu’une personne moins corpulente. Aussi, la fréquence d’utilisation du couchage impacte sur sa durée de vie. Un couchage principal, plus sollicité qu’un d’appoint, dure moins.

matelas

Quand faut-il changer sa literie ?

Certains signes peuvent être annonciateurs du temps de changement de son couchage. Parmi ces indicateurs, on compte les troubles du sommeil trop fréquents, les réveils nocturnes, les courbatures et les douleurs dorsales. En outre, s’il apparaît des moisissures après un certain temps d’utilisation du matelas, c’est que le moment est venu de le remplacer.

Une méthode simple permet de détecter qu’un couchage est usé. Il faut se mettre à sa hauteur et scruter sa surface horizontale. Si elle est irrégulière, c’est qu’il n’offre plus un soutien optimal. Par conséquent, son remplacement ne doit pas tarder. Profitez des conseils du blog Nidouillet pour effectuer un choix optimal.

Pourquoi faut-il remplacer son couchage ?

Le couchage est un produit de santé. S’il est de qualité, non seulement il favorise la bonne hygiène, mais c’est aussi un remède contre les maladies. Le changer à temps permet d’anticiper et de se protéger des pépins physiques.

Lors du remplacement du matelas, il est sage de changer également son sommier. Conserver un vieux sommier pourrait abîmer la qualité d’un couchage neuf et accélérer son usure. L’idéal serait de ne pas se laisser tromper par de fausses économies dans ce domaine. Changer toute sa literie au même moment revient à s’assurer un sommeil de qualité pour au moins 10 ans !

matelas

Comment augmenter la durée de vie d’un couchage ?

Il est possible de prolonger la vie de son couchage par des méthodes simples. Il s’agit essentiellement de le nettoyer régulièrement. Aussi, il faut le protéger convenablement en l’équipant d’une alèse par exemple.

Un matelas bien disposé peut également avoir une bonne durée de vie. S’il est positionné de façon à être aéré, il pourra plus vite évacuer l’humidité et reprendre sa forme les matins. Par conséquent, il durera plus.

En revanche, un couchage posé à même le sol est en permanence en contact avec l’humidité, et perd donc 50 % de sa durée de vie. C’est aussi pour cette raison qu’il est bien d’utiliser un sommier, mais de préférence de bonne qualité. Ceci permettra une bonne aération du couchage.

En définitive, au bout d’une décennie, il est bien de changer son couchage pour s’assurer un sommeil de qualité.