Fév 2019
25

L’agriculture bio : définition et origine

Jardin

L’agriculture biologique devient de plus en plus populaire. Les medias  ne cessent de faire la promotion et de venter les mérites de ce mode d’agriculture dit sain. Il existe aujourd’hui des magasins qui ne proposent que des produits issus de l’agriculture biologiques. Dans les grandes surfaces, vous verrez des rayons dits bios où sont vendus des produits issus uniquement de l’agriculture bio. Mais au juste qu’est ce que l’agriculture biologique ? La réponse à cette question est assez simple ! Pour y répondre et vous aidez à comprendre, nous allons vous présentez dans la suite de l’article la définition et les origines de l’agriculture biologique.

Définition de l’agriculture biologique  

La définition de l’agriculture biologique tient compte des objectifs et des méthodes de production.   L’agriculture biologique est un système de gestion et de production agricole basé sur une vaste biodiversité et des pratiques de productions qui protègent l’environnement e les ressources naturelles tout en offrant aux consommateurs des produits sains. Ce mode d’agriculture  respecte des normes très strictes dans l’élevage des animaux  en exigeant avant toute chose le bien-être animal de ces derniers.

Ainsi ce mode de production offre aux consommateurs des produits naturels et sains tout en veillant à la préservation de l’environnement et assurer le développement rural durable. L’agriculture biologique s’applique aux catégories suivantes : les cultures non transformées comme les fruits, les légumes, les céréales, le coton, les patates douces, les fleurs, les animaux, les œufs, le lait…Ensuite nous avons les produits transformés pour consommation comme le fromage, pain, plats cuisinés, les pattes alimentaires…

Nous avons encore les aliments pour les animaux comme les tourteaux de soja bio…Enfin nous avons au bas de l’échèle du matériel destiné pour la reproduction végétative et des semences.

Les origines de l’agriculture biologique

Les origines de l’agriculture biologique remontent au 19ème siècle mais l’histoire officielle de l’agriculture biologique en France date de 1980 avec l’entrée en vigueur de la loi d’orientation agricole d’une agriculture sans produits chimiques de synthèse.  Plusieurs courants d’idées ont contribué l’émergence de l’agriculture biologique avec en tête le système global de production agricole, l’agriculture biodynamique de Steiner, l’agriculture organique d’Howard et l’agriculture biologique de Rusch sur l’agriculture biologique. Deux approches encadrent alors l’agriculture biologique.

Il s’agit de l’approche technique et l’approche biologique.  Ces deux approches établissent un lien entre l’agriculture, l’alimentation, la santé ainsi que les impacts néfastes de l’agriculture conventionnelle sur les producteurs. La France  est un pionnier avec le Groupement d’Agriculture Biologique de l’Ouest de 1958qui deviendra l’Association Française d’Agriculture Biologique en 1961. Plusieurs autres institutions verront le jour pour réguler l’agriculture biologique.