Sep 2017
14

Comment récupérer son dû

Finance

Que l'on soit un particulier ou une entreprise, on aime en général pas avoir des dettes. Or lorsque l'on est obligé d'en contracter une, on fait en sorte que ce ne soit pas pour trop longtemps, et on tente de trouver dans les meilleurs délais une solution pour en venir à bout, en réglant ce que l'on doit. Mais cela n'est que le cas général. Il existe de nombreux professionnels, ainsi que des quidams, qui ne semblent pas affectés par le fait de devoir une somme à quelqu'un ou à une autre entreprise. 

Le comportement des mauvais payeurs

Ceux-ci non seulement ne semblent ressentir aucune gêne face à ce devoir de rembourser ce qu'ils ont emprunté, mais en plus semblent parfois tout faire pour s'en cacher et faire attendre le plus longtemps possible leur créditeur, quitte à ignorer les relances et les injonctions de celui-ci. Or lorsqu'il s'agit d'une personne de sa famille ou bien d'une connaissance proche ou encore d'un ami, on ne signe en général aucun contrat avec elle, et rien dans la loi ne la contraint à faire son devoir, qui en l'occurrence relève plus de la morale et de la bienséance que de quelque juridiction que ce soit. En revanche quand un particulier ou une entreprise doit une somme d'argent à une société, commerçant ou prestataire de services, la relation est formalisée par un document ou bien un engagement qui, lui, relève du droit. 

L'obligation de respecter la loi

Impossible donc de s'en soustraire de quelque manière que ce soit. Imaginons une entreprise francilienne qui fait appel à un prestataire pour organiser un séminaire. Tout se déroule comme il se doit, la salle est magnifique, bien agencée et la prestation dans son ensemble est une réussite. L'entreprise est satisfaite, elle reçoit une facture mais refuse ostensiblement de la payer. Le prestataire la relance, lui envoie une mise en demeure mais celle-ci reste sans effet. Une société de recouvrement basée à Paris peut alors être mandatée pour prendre en charge l'analyse de la situation et mettre en œuvre tous les moyens pour le recouvrement de la dette, en particulier par le biais de l'intervention d'un huissier de justice, assermenté par l'Etat pour intervenir et faire procéder au paiement. Celui-ci aura toute autorité pour intervenir et contraindre le débiteur à recouvrer sa dette.