Août 2018
01

Bien choisir sa machine à coudre

Loisirs

La couture n’est plus une activité ringarde. Cette pratique héritée de nos grands-mères et arrières grands-mères, s’inscrit parfaitement dans la tendance DIY. Aujourd’hui, il n’y a pas d’âge ni de sexe pour apprendre à coudre une pochette ou une robe. En effet, coudre n’est plus réservé qu’aux femmes mûres. Même les jeunes, se passionnent pour cette activité, et ce, pour de nombreuses raisons. Certains le font par nécessité, par manque de choix dans le monde du prêt-à-porter, d’autres pour le plaisir de tout faire soi-même. Mais encore faut-il bien choisir sa machine à coudre.

La machine à coudre : un choix cornélien

Quelques 13 millions de Français ont une machine à coudre à domicile. Certains possèdent ce fabuleux objet depuis fort longtemps, d’autres ont récupéré celle de leur grand-mère tandis que d’autres viennent d’acquérir cet objet précieux après des heures de recherche. A acheter un objet, autant acheter celui qui convient le mieux à son activité et à ses attentes. Quelques marques se partagent ce marché de nouveau florissant. Et oui, le marché de la couture est en pleine reprise et un salon y est même consacré : le salon Aiguille en Fête.

Plusieurs marques se partagent le marché, Singer et Brother, la marque Japonaise, sont souvent parmi les plus citées. Il n’y a d’ailleurs qu’à faire un test de la machine à coudre Brother fr 40 pour comprendre l’engouement des jeunes reines de la couture créative qui la recommandent volontiers.

Un nouveau réseau social : les ateliers couture

Les ateliers de couture ne font pas que transmettre un savoir-faire, c’est aussi un moment convivial, loin du stress et des écrans qui monopolisent nos vies. C’est l’occasion pour des hommes et des femmes, de tous âges, venus d’horizons différents, de se retrouver et partager une passion commune. Ces ateliers participent donc à la création d’un lien social fort, en toute simplicité, bien-être et sérénité.

Alors pourquoi pas vous ?