Mai 2018
14

Arrêt du tabac : passer le cap avec l’aide de l’e-cig

Santé

En marge des méthodes et autres techniques pour arrêter de fumer la cigarette classique, le recours à la cigarette électronique permet d’optimiser le sevrage tabagique. Mais voilà en tant que néo vapoteurs, il est parfois difficile de s’y retrouver. Gros plan sur la cigarette électronique.

Les éléments d’une cigarette électronique

Également appelée e-cig, e-cigarette, la cigarette électronique est un petit appareil qui permet de vaporiser un e-liquide aromatisé, nicotiné ou non. Cela permet surtout de recréer de manière artificielle les mêmes sensations qu’avec une cigarette classique. Elle se compose toujours de trois éléments qui peuvent diverger d’un modèle à l’autre. Et, il existe pour cela, deux combinaisons possibles. Première possibilité, la cigarette électronique se compose alors d’un clearomiseur, d’une batterie, d’un drip tip (embout buccal). Seconde possibilité, l’e-cig se compose d’un atomiseur, d’une cartouche tank, d’une batterie et d’un drip tip. Dans tous les cas, lors de l'aspiration, l’E.-liquide se mélange à l'air inspiré qui, au contact de la résistance de l’atomiseur/clearomiseur se transforme en vapeur.

L’E-liquide et le taux de nicotine

L’E.-liquide est tout simplement un mélange de quatre éléments, en proportion variable. Le propylène glycol qui favorise le « hit » – cette sensation en gorge lors de la vape et qui restitue alors les saveurs – la glycérine végétale, les arômes et le taux de nicotine. 

Côté saveur, il exit des mono arômes – chocolat, vanille, tabac par exemple – ou des mélanges d’arômes. Dans tous les cas, il existe cinq grandes familles d’E.-liquides : tabac, menthe, fruit, gourmand, boisson. Concernant le taux de nicotine, ce dernier doit correspondre à sa consommation de cigarettes classiques. En général, le fumeur « standard » optera pour une concentration de nicotine entre 16 et 20 mg/ml, pour un fumeur de cigarettes « légères », ce sera entre 9 et 12 mg/ml, un fumeur de cigarettes « lights » préférera 6 mg/ml de nicotine et, 3 mg/ml pour un fumeur dit « occasionnel ». Bien entendu, l’intérêt est de réduire progressivement pour arrêter définitivement de fumer. Il existe également le sel de nicotine, préconisé pour les vapoteurs débutants plus sensibles. 

Les précautions d’utilisation

Il est essentiel d’opter pour un modèle d’e-cig qui correspond à ses besoins, suffisamment autonome et simple d'utilisation. Sans quoi, il sera difficile de diminuer progressivement sa consommation. Bien entendu, il est inutile de rechercher les mêmes sensations qu’avec une cigarette classique. Pour cette raison, il est important d'opter pour le bon dosage en nicotine pour pallier aux sensations de manque dues à l’arrêt du tabac. 

Pour finir, il est essentiel de prendre soin de sa e-cig, de l’entretenir régulièrement en se référant pour cela à la notice d’utilisation. Mais aussi de conserver tout le matériel sous clé, hors de portée des enfants, dans un endroit sec et éloigné de toute source de chaleur et de lumière. Pour rappel, l’e-cig est interdite aux mineurs et est, interdite dans certains lieux.